18h – Préfecture – Rassemblement en soutien à Moussa à l’appel de AIDES

Mobilisons-nous contre l’expulsion de Moussa !

QUE CESSE CET ACHARNEMENT !

 

L’information est confirmée : la France est bel et bien en train d’expulser un homme gay vers un pays qui punit l’homosexualité de 3 à 7 ans de prison. Là-bas ne l’attendent que persécutions et menaces pour sa vie.

Moussa est arrivé en France en 2015 après avoir fui la Guinée, son pays d’origine, où son homosexualité lui fait encourir plusieurs années de prison. Ou pire, le lynchage. Arrivé en 2015 avec une autorisation de travail, il est aujourd’hui sans papiers après avoir été débouté de sa demande d’asile en 2017. La préfecture du Gard, notoirement connue pour son zèle dans les expulsions avait déjà tenté de l’expulser samedi, sans succès grâce à la mobilisation des militants de AIDES et RESF.

AIDES appelle toutes les personnes attachées au droit d’asile et à la protection des réfugiés-es LGBT, à se rassembler dans la France entière pour dénoncer l’acharnement dont est victime Moussa et demander sa libération et régularisation immédiate.

RESTONS MOBILISE-E-S

Voir l’événement FB ici !

Laisser un commentaire