La place d’Ibrahima est à l’école, pas en prison (pétition avril 2019)

LA PLACE D’IBRAHIMA, 17 ANS, EST À L’ECOLE, PAS EN PRISON

En 2016, à 14 ans, Ibrahima, a entrepris depuis la Guinée long voyage de tous les dangers, via le Niger, l’Algérie, la Libye et l’Italie … Arrivé en France en mars 2018 il a été pris en charge à Montpellier par l’Aide Sociale à l’Enfance, comme la loi l’exige (Loi du 5 Mars 2007). Hebergé depuis septembre 2018 au foyer résidence habitat jeunes à Béziers, il est scolarisé en lycée à Bédarieux où il prépare un CAP .Il aura 17 ans fin mai 2019.

Le 19 mars 2019, la PAF (Police Aux Frontières) vient l’interpeller dans son foyer , puis après une garde à vue pour mise en doute de sa minorité, il est incarcéré le 21 mars à la maison d’arrêt pour adultes de Villeneuve Lès Maguelone. l’ASE a suspendu la prise en charge sans attendre le jugement et le foyer a aussitôt vidé sa chambre. Ses professeurs n’ont pas été prévenus. Le 23 avril 2019 il sera jugé en correctionnelle à Montpellier.

Nous sommes indignés-es de constater que tous les efforts et l’énergie déployés par Ibrahima, par les services sociaux, les éducateurs, les enseignants, les bénévoles, ainsi que son désir d’intégration, soient mis à mal. Nous estimons que c’est un véritable gâchis, c’est la vie d’un enfant brisée.

NOUS DEMANDONS LA LIBERATION IMMEDIATE D’ IBRAHIMA Que sa parole, ses papiers soient reconnus afin qu’il puisse à nouveau bénéficier de l’aide due à tout mineur et poursuivre sa scolarité. Que lui soit rendu le droit de vivre dignement et de poursuivre dans la voie qu’il s’est choisie sur le territoire français, Premiers signataires : ACAT Pezenas, AMI , AMIC, CCFD-Terre solidaire Hérault , Collectif Solidarité Réfugiés du piscénois, LSR, RESF, Stop racisme Pézenas , Sud éducation

Pétition ci-contre

http://www.educationsansfrontieres.org:8080/spip.php?article56071

Laisser un commentaire