COLLECTIF POUR UNE NATION REFUGE

Nous sommes aujourd’hui plus de 64 collectifs et associations à travers toute la France à nous rassembler autour du MANIFESTE RESPECTS et de l’accueil des personnes exilées!

Ensemble nous continuerons à prouver que l’accueil est possible, désiré et même souhaitable ! Nous comptabilisons aujourd’hui PLUS DE 270 000 VUES du film sur
notre chaîne youtube, et de très très nombreux partages, et diffusions sur d’autres canaux! 5 télés, 34 articles de presse. Près de 1500 adhérents et 3 311 abonnés Facebook!

Mais le plus intéressant reste à venir !

CONTINUONS !!

Avec votre participation si vous le souhaitez ! 64 collectifs et associations sont en copie de ce mail. Nous invitions tous ceux qui le souhaitent à rejoindre le comité de pilotage, et à
répondre à tous via ce mail afin d’être intégrés dans la boucle!
Cela permettra également une meilleure identification de tous les collectifs présents et prêts à se mobiliser !

MOBILISATION LES 16 et 18 DÉCEMBRE

POUR UNE POLITIQUE D’ACCUEIL INCONDITIONNELLE ET LE RESPECT DES DROITS HUMAINS !

MAL LOGEMENT – MISE EN DANGER DES MINEURS – VIOLENCES POLICIÈRES –  RÉGLÈMENT DUBLIN – PRADHA – EXPULSIONS STOP ! RESPECT ET ÉGALITÉ DES DROITS DES PERSONNES EXILÉES ! LIBERTÉ DE CIRCULATION – LIBERTÉ D’INSTALLATION – RÉGULARISATION DES PERSONNES SANS-PAPIERS

MANIFESTATION SAMEDI 16 DÉCEMBRE 2017 – JOURNÉE INTERNATIONALE DES MIGRANT·E·S

NOUS EXIGEONS :

– LA SORTIE IMMÉDIATE DES ACCORDS DE DUBLIN, LA LIBERTÉ DE  DEMANDER L’ASILE DANS LE PAYS DE SON CHOIX

– L’ARRÊT IMMÉDIAT DES EXPULSIONS ET DÉPORTATIONS, L’ARRÊT DES VIOLENCES POLICIÈRES

– L’ABANDON DU NOUVEAU PROJET DE LOI SUR L’IMMIGRATION DU GOUVERNEMENT MACRON

– LA RÉGULARISATION DES SANS-PAPIERS, LA LIBERTÉ DE CIRCULATION ET D’INSTALLATION (ARTICLE 13 DE LA DÉCLARATION UNIVERSELLE DES DROITS HUMAINS)

– LA MISE À L’ABRI DÉCENTE, LA PROTECTION ET LA SCOLARISATION DE TOUS LES MINEURS EN FAMILLE OU SANS FAMILLES

ARRÊTEZ LES MENSONGES !

AU NOM DE LA LUTTE ANTI-TERRORISME, L’ÉTAT STIGMATISE, CRIMINALISE ET MALTRAITE LES PERSONNES EXILÉES SUR SON TERRITOIRE ET EN DEHORS. IL ORGANISE SA POLITIQUE D’IMMIGRATION SUR LA DISTINCTION ABSURDE ET INJUSTE ENTRE MIGRATION « POLITIQUE » ET « ÉCONOMIQUE ». IL JUSTIFIE AINSI UNE POLITIQUE « D’EXTERNALISATION » PIÉGEANT DES PERSONNES HUMAINES DANS DES CAMPS SORDIDES AUX PORTES DE L’EUROPE, OU LES RENVOYANT DANS LEURS PAYS D’ORIGINE OÙ ELLES SONT MENACÉES DE MORT (AFGHANISTAN, ERYTHRÉE, SOUDAN) !
L’OFPRA, institution accordant ou refusant à la roulette le statut de réfugié, se vante d’augmenter son taux d’accord… c’est FAUX !
Les promesses de Macron pour « il n’y ai plus personne dans les rues d’ici la fin de l’année… » tiennent à des EMPRISONNEMENT ET EXPULSIONS MASSIVES !
Aujourd’hui l’État français, appliquant la politique européenne, projette de  DÉCONSTRUIRE LE DROIT D’ASILE. En France, l’accueil des personnes exilées se résume à la rue, aux violences policières, au tri aléatoire des demandes d’asile et aux renvois vers les pays d’origine ! Elle se rapproche de plus en plus au projet politique xénophobe de l’extrême droite !

RUE ET VIOLENCES POLICIÈRES
Attaques nocturnes, gazages, provocations, invectives racistes, coups, vol du peu de biens que les personnes possèdent… Voici les comportements quotidiens de la police à l’encontre des personnes exilées en France et en Europe ! Or, l’insuffisance du dispositif
d’accueil maintenu par les États oblige l’existence des campements de rue dégradés: SIGNE LE PLUS VISIBLE DE LA POLITIQUE DE NON-ACCUEIL !
À la rue, les personnes exilées sont vulnérables ! La police suit les ordres : pas d’installation ! Et harcèlement permanent de celles et ceux qui n’ont nulle part où se poser !

TRI DES PERSONNES : DUBLIN OU PAS DUBLIN ?
L’application du règlement européen Dublin 3 permet des renvois massifs : toutes les personnes passées par un autre pays européen avant d’arriver en France sont susceptibles d’être renvoyées de force dans ce pays, alors que la plupart y ont été enfermées et/ou victimes de violences policières. Ces pays renvoient alors vers les
pays d’origine, la France sous-traite ainsi le sale boulot. Or, la France n’est PAS OBLIGÉE d’appliquer le règlement Dublin !

DE LA LYBIE À PARIS, NE LAISSONS PAS MACRON FAIRE LE TRI !

R·E·S·P·E·C·T·S !
RÉFUGIÉ·E·S EXILÉ·E·S SANS PAPIERS ÉTRANGER·E·S CITOYEN·NE·S
TOUS.TES SOLIDAIRES !

CONTACT@COLLECTIF-POUR-UNE-NATION-REFUGE.ORG

HTTPS://WWW.FACEBOOK.COM/COLLECTIF.POUR.UNE.NATION.REFUGE

Laisser un commentaire